GIANFRANCO ROSI, Filmeur au monde

Du 25 juin au 1er juillet 2021, la Cinémathèque du documentaire à la BPI consacre un cycle exceptionnel autour de l’oeuvre documentaire de Gianfranco Rosi au Centre Pompidou.

Celui qui a reçu le Lion d’or à Venise en 2013 (pour Sacro GRA) et l’Ours d’or en 2016 à Berlin (pour Fuocoammare) a su faire rimer cinéma documentaire avec récompenses suprêmes dans ces manifestations de premier ordre, où cette forme est pourtant très peu présente dans les sélections – le plus souvent cantonnée dans le créneau « hors compétition » -, encore moins dans les palmarès.

Gianfranco Rosi oppose une forme de résistance au récit classique, linéaire ; il agence des mosaiques de séquences sans chercher à combler les béances, invitant plutôt le spectateur à s’y engouffrer, à cheminer pour tresser lui-même une narration. L’ambition formelle de ce filmeur solitaire – réalisant l’image et le son – constitue une constante, une esthétique enveloppante, sophistiquée, avec un travail sonore renforçant la dimension immersive de son cinéma.

 

L’avant-première de son dernier film Notturno se tiendra le 1er juillet et une masterclasse en présence du réalisateur aura lieu le 27 juin au Centre Pompidou.

 

Pour découvrir le programme complet de la rétrospective, rendez-vous sur le site de la BPI :

https://www.bpi.fr/