MARCHER SUR L’EAU, de Aïssa Maïga

Marcher sur l’eau de Aïssa Maïga

Above water by Aïssa Maïga

 

France – 2021 – 89 min

France – 2021 – 89′

 

LE CINEMA POUR LE CLIMAT – FESTIVAL DE CANNES 2021

CLIMATE SELECTION – CANNES FESTIVAL 2021

 

Première mondiale / Compétition Long métrage

World Premiere / Feature Film Competition

 

Presse française et internationale

French and international press

 

Crédits : Rousslan Dion, Bonne Pioche Cinéma

 

Synopsis

Marcher sur l’eau a été tourné dans le nord du Niger entre 2018 et 2020 et raconte l’histoire du village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, qui se bat pour avoir accès à l’eau par la construction d’un forage. Chaque jour, Houlaye quatorze ans, comme d’autres jeunes filles, marche des kilomètres pour aller puiser l’eau, essentielle à la vie du village. Cette tâche quotidienne les empêche, entre autres, d’être assidues à l’école. L’absence d’eau pousse également les adultes à quitter leur famille chaque année pour aller chercher au-delà des frontières les ressources nécessaires à leur survie. Pourtant, cette région recouvre dans son sous-sol un lac aquifère de plusieurs milliers de kilomètres carrés. Sous l’impulsion des habitants et par l’action de l’ONG Amman Imman un forage apporterait l’eau tant convoitée au centre du village et offrirait à tous une vie meilleure.

 

A victim of global warming, the village of Tatiste in northern Niger is trapped in a constant struggle for water. Every day, 14-year-old Houlaye and other children walk many kilometres to fetch water, which the village needs to survive. This daily task makes regular school attendance impossible. The lack of water also drives adults to leave their families each year and cross the borders in search of resources for their livelihood. Yet, beneath this region lies an aquifer spanning several thousand square kilometres. Drilling a well would bring precious water to the centre of the village and ensure a better life for everyone…