INFERNAL, HISTOIRE ILLUSTREE DU DIABLE de Demetrio Paparoni

INFERNAL, HISTOIRE ILLUSTREE DU DIABLE de Demetrio Paparoni

En librairie 8 novembre 2018
384 pages – 39,95 €

Editions Cernunnos

La figure diabolique est toujours présente dans notre répertoire iconographique. Monstrueux maître des enfers conduisant sa légion de démons, séduisant ange déchu tombé du Ciel, mais aussi serpent tentateur, bouc célébrant le Sabbat, et même antihéros de la pop culture… Le diable n’en finit pas de repousser, et de fasciner.

Objet de réflexion pour les théologiens et les psychanalystes, le diable continue de s’octroyer une place de choix grâce à ses apparitions au cinéma, dans la publicité, les jeux, la littérature populaire, les dessins animés, affiches, tatouages, où il est souvent représenté avec une peau rouge, affublé d’oreilles d’âne, de dents pointues, d’une barbichette et de sabots de bouc. Il a revêtu ainsi, dans l’imaginaire collectif contemporain, un caractère le plus souvent folklorique ou humoristique. Les caractéristiques et l’image du diable ont subi de nombreuses métamorphoses au gré des évolutions du christianisme. Derrière différents styles de représentation se sont dissimulé des visions du monde et des messages divers. Faire référence aux métamorphoses subies par le diable est un passage obligé pour comprendre le sens qu’il revêt dans l’art et la culture d’hier et d’aujourd’hui et dans ses apparitions dans l’art contemporain.

C’est la grande histoire illustrée du Malin que cet ouvrage érudit retrace pour la première fois. De Hieronymus Bosch à Jean-Michel Basquiat, du Caravage à Marc Chagall, de Gustave Doré à Salvador Dali jusqu’à Pierre et Gilles ou Alexander McQueen, il raconte les mille et une métamorphoses d’une créature protéiforme qui hante l’imaginaire collectif depuis des milliers d’années, miroir de nos angoisses et de nos incertitudes.

Demetrio Paparoni est essayiste, critique d’art, curateur et éditeur. Il a fondé en 1983 la revue d’art contemporain Tema Celeste ainsi qu’une maison d’édition portant le même nom qu’il a dirigée jusqu’en 2000. En 1981, il a été promu enseignant en art contemporain à l’Université des Arts appliqués de Vienne. Entre 1996 et 2008, il a enseigné l’histoire de l’art moderne et contemporain à la faculté d’architecture de l’Université de Catane. Il a organisé de nombreuses expositions et publié plus de 25 monographies d’artistes chez les principales maisons d’édition.